mercredi 24 novembre 2021

Le monoxyde de carbone : Première cause de mortalité par gaz toxique en France

Lorsque les températures baissent, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Incolore et inodore, le monoxyde de carbone est un gaz indétectable et mortel à forte concentration. Les principales circonstances d’intoxication au CO sont associées à des appareils de chauffage (ou de production d’eau chaude) à combustion, mal entretenus ou non adaptés. L’aération insuffisante est également une cause ou un élément aggravant, fréquemment observés. 

Les symptômes de l’intoxication au CO sont : maux de tête, fatigue, nausées. Ils apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein du foyer.  

En cas de suspicion d’intoxication, aérez immédiatement les locaux, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112. 

Des gestes simples contribuent à éviter les intoxications, nous vous invitons à les respecter : 

  • Vérifier la date de validité du flexible gaz, et le changer si nécessaire
  • Permettre à l'entreprise qualifiée d'entrer dans votre logement afin d’effectuer l’entretient annuel des appareils de chauffage (et de production d’eau chaude) à combustion de votre logement. En cas d’absence lors du passage de cette entreprise à votre domicile, il est impératif de contacter cette entreprise pour fixer un nouveau rendez vous. Pour cela, l’entreprise mandatée vous laissera un avis de passage avec ses coordonnées,
  • Ne jamais obstruer les grilles de ventilation, et aérer quotidiennement l’habitation, 
  • Ne pas utiliser de chauffages d’appoint à combustion (poêle à pétrole, etc…),
  • Ne jamais se chauffer avec des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, fours, brasero, barbecues, cuisinières, etc...).

Pour tout complément d'information, n'hésitez pas à contacter votre agence ainsi que le site du gouvernement

Retour à la liste des actualités >