• Accueil

Vous quittez votre logement

Accession à la propriété, mutation, envie d’un plus grand logement… Vous êtes aujourd’hui prêt(e) pour une nouvelle aventure immobilière. Afin d’optimiser la transition entre votre logement actuel et le prochain, sans perdre de temps, sans stress et sans coût supplémentaire, LOGÉAL IMMOBILIÈRE vous invite à suivre pas à pas les étapes ci-dessous : 

Je souhaite quitter mon logement, que dois-je faire ?

  1. Résiliez votre contrat de location
  2. L’état des lieux de sortie 
  3. Un logement remis en bon état
  4. Le solde de votre compte
  5. Les dernières formalités 

  

 

1ère étape : résiliez votre contrat de location

  

Si vous souhaitez quitter votre logement, vous devez nous adresser votre congé par lettre recommandée avec accusé de réception, au minimum 3 mois avant votre départ.  

Bon à savoir : Avec notre engagement 12.2 de Qualibail 2 « Nous acceptons votre demande de préavis, inférieur au délai contractuel, si un nouveau client peut entrer dans les lieux à l’échéance du préavis réduit.  

  

Motif de la réduction de votre préavis : 

La réduction du préavis d’un mois sera possible en cas : 

-  D'obtention d'un premier emploi, de mutation, de perte d'emploi ou de nouvel emploi consécutif à une perte d'emploi, 

- Pour le locataire dont l'état de santé, constaté par un certificat médical, justifie un changement de domicile, 

- Pour les bénéficiaires du revenu de solidarité active ou de l'allocation adulte handicapé,  

- Pour le locataire qui s'est vu attribuer un logement défini à l'article L. 351-2 du code de la construction et de l'habitation (de logement conventionné à logement conventionné). 

Si vous souhaitez bénéficier de la réduction de préavis, vous devez préciser le motif invoqué et le justifier en fournissant les justificatifs nécessaires au moment de l'envoi de la lettre de congé . 

Si vous ne respectez pas les délais prévus, LOGÉAL IMMOBILIÈRE vous fera payer la location après votre départ jusqu’à la fin du délai de préavis prévu à votre engagement de location.  

Votre congé doit être signé par vous-même et par votre conjoint si vous avez signé tous les deux le contrat de location (idem pour les co-titulaires du bail).  

  

Téléchargement :

  

 

2ème étape : l’état des lieux de sortie

Tout comme l’état des lieux d’arrivée, l’état des lieux de sortie est un document très important et notamment pour la restitution de votre caution. Il est établi et signé par vous et par LOGÉAL IMMOBILIÈRE. Un exemplaire vous en sera remis. Ce document constate l’état du logement au moment de votre départ. II sera établi lorsque votre logement sera vidé de tous les meubles (n’oubliez pas de vider également cave ou grenier s’il y a lieu). 

L’état des lieux de sortie détermine les éventuelles réparations locatives qui vous sont imputables par comparaison avec l’état des lieux d’entrée. Les réparations nécessitées par la vétusté ou résultant d’un usage normal sont à la charge de LOGÉAL IMMOBILIÈRE

Bon à savoir : afin de permettre à LOGÉAL IMMOBILIÈRE la remise en location le plus tôt possible, prévoyez au mieux la disponibilité de votre logement pour les visites. Des heures de visite sont prévues dans votre contrat de location pour minimiser la perturbation de votre confort durant cette péruide. 

  

 

3ème étape : un logement remis en bon état

Vous devez laisser votre logement en bon état d’entretien. Les dégradations le plus souvent constatées lors de l’état des lieux de sortie sont les suivantes : 

  • Trous dans les portes (emplacement des verrous, oeil-scope manquant…),
  • Trous dans les murs non rebouchés (reprise peinture ou papier après ponçage),
  • Plaques de propreté dégradées, non fixées, peintes…
  • Boîte aux lettres dégradée,
  • Serrures défectueuses ou clés manquantes (portes, boîte aux lettres, porte de garage…),
  • Graissage des paumelles (portes, fenêtres, portes de garage),
  • Poignées de portes et fenêtres cassées ou manquantes,
  • Abattant WC non retiré,
  • Flexible de douche, douchette et support détériorés,
  • Chaînettes de bouchon d’évier ou bonde, de lavabo, de baignoire manquantes ou cassées,
  • Conduites d’évacuation ou siphon bouchés,
  • Colliers fixant les conduites descellés,
  • Joint d’étanchéité autour des sanitaires et évier en mauvais état,
  • Appareil de chauffage détérioré ou sale,
  • Douilles et fusibles manquants,
  • Prises et interrupteurs défectueux, manquants, mal fixés ou peints,
  • Installation électrique défectueuse ou modifiée,
  • Portes-fusibles cassés,
  • Pavés de faïence et plinthes descellés ou à remplacer,
  • Peintures non lessivées (murs, plafonds, boiseries…),
  • Papier peint déchiré et tâché,
  • Appareils sanitaires non nettoyés ou non détartrés,
  • Bouches de ventilation non nettoyées,
  • Revêtement de sol tâché, dégradé ou non nettoyé,
  • Masticage des vitres dégradé ou absent,
  • Vitres cassées non remplacées, vitres sales
  • Barres de seuil non fixées ou non remplacées,
  • Cave ou garage encombrés,
  • Haies non taillées à 1m 50, pelouse non tondue,
  • Ampoules manquantes ou grillées.
  • Etc…

Une Visite Conseil vous informera au préalable du montant des éventuelles réparations ou remises en état de votre logement. 

Pour éviter d’avoir à payer une facture trop importante pour les réparations locatives, vous avez intérêt, avant votre départ, à faire vous-même certains travaux. 

  

 

4ème étape : le solde de votre compte

Ce solde du compte locataire peut être positif ou négatif. Il demande un certain délai pour être établi. 

Après votre départ du logement, l’organisme vous adressera un arrêté définitif de compte. Votre départ ne signifie pas obligatoirement que votre compte est arrêté définitivement. LOGÉAL IMMOBILIÈRE peut être appelée à vous demander des loyers et charges restants à payer et éventuellement des réparations locatives. Ces sommes seront imputées sur le dépôt de garantie dont le solde positif éventuel vous sera versé dans les deux mois suivant votre départ. 

Le solde des charges récupérables sera à régler ultérieurement après la régularisation des charges suivant la fin de saison de chauffe. 

  

 

5ème étape : les dernières formalités

Pensez à résilier vos différents contrats et abonnements (électricité, eau, gaz, etc…) pour éviter de payer… pour le prochain occupant !