• Accueil
  •  -›  Actualités
lundi 05 mars 2018

Réhabilitions thermique de Vatteville-la-Rue

Faire du neuf avec de l'ancien. 13 maisons réhabilitées à Vatteville-la-Rue.

Maison de Vatteville-la-Rue après réhabilitation

13 maisons individuelles ont été réhabilitées à la Résidence La Clavinerie de Vatteville la Rue. Cette rénovation s’inscrit dans une démarche globale d’amélioration des performances énergétiques du parc LOGÉAL IMMOBILIÈRE. La finalité est d’atteindre une classification inférieure à D au diagnostic de performances énergétiques (DPE). 

La résidence de la Clavinerie a été construite en 1984, elle se compose de trois T3, sept T4 et trois T5 avec un chauffage individuel électrique. Ces logements sont classés entre F et G pour leurs performances énergétiques. 

Débutée en janvier 2017, l’opération a duré 14 mois. Des dispositions ont été prises par les entreprises afin de limiter les nuisances éventuelles et garantir la sécurité des habitants. Ainsi, les locataires ont pu rester dans leurs maisons durant la période des travaux. 

Détails des travaux de réhabilitations réalisés :  

  • Remplacement de la couverture, des clins et isolations des combles.
  • Isolation thermique par l’extérieur
  • Mise en place des volets roulants motorisés
  • Remplacement des portes d’entrées
  • Mise en place d’un drainage au pourtour des pavillons pour éviter les remontées d’humidité.
  • Aménagement des entrées et stationnements en enrobé
  • Remplacement des portes de garages et de service
  • Remplacement des appareils sanitaires
  • Embellissement des salles de bains et WC
  • Mise en œuvre de VMC Hygro-réglable type B
  • Doublage entre la maison et le garage
  • Mise en place de pompe à chaleur et de radiateurs
  • Réfection électrique complète.

 Le coût total de l’opération s’élève à 1 250 000 euros pour la réhabilitation des 13 maisons, soit une moyenne de 96 154 euros par habitation. Un investissement sur le long terme qui permet à nos locataires d’obtenir plus de confort au quotidien. 

Conformément au décret n°2009-1438 du 23 novembre 2009, les propriétaires effectuant une rénovation énergétique de leurs logements peuvent demander aux locataires de reverser la moitié des économies de charges résultant des investissements réalisés. Ainsi, l’économie de chauffage donne lieu à la mise en place d’une ligne supplémentaire durant 15 ans sur le loyer de ces maisons. Celle-ci est comprise entre 30 et 100 euros suivant la typologie du logement. 

Retour à la liste des actualités >